En route vers Compostelle



Au départ du Pré aux Ânes, 

par la Via Arduinna jusqu'à Vezelay.



Départ le 03 octobre 2020

Voyage d'un mois ou + suivant les demandes.

Nous avancerons « semaine par semaine ».

3 personnes sont en partance pour 4 semaines. Vous pouvez nous accompagner.


Il reste 2 places libres.


*  Nous descendons depuis l’Ardenne belge vers le Sud, le long de la Via Arduinna, en rejoignant, au fil de chemins agréables, le GR 654 et les chemins de Saint Jacques de Compostelle.

* Étapes pas trop longues au départ (10-12 km) mais rythmées à 15-22 kilomètres une fois entraîné(e)s.

* +/- un jour de repos par semaine, suivant le confort ou l’accueil des lieux de bivouac. Repos, c’est vite dit : repos pour les ânes mais lessives, courses, et divers pour les humains et un peu de farniente tout de même.

* Il est possible de faire le tracé par semaine (1, 2, 3, 4 ou +... j’adapterai). À vous de prévoir l’aller et le retour vers les lieux de ralliement. Arrivée au ralliement la veille au soir.

* Si vous prenez le « train » en marche, la longueur des étapes aura déjà augmenté.


A priori, je ferai le retour seule avec les ânes via un autre tracé. Si quelqu'un souhaite remonter une partie avec moi, c'est avec plaisir que j’accepterai.

Il sera également possible de faire ce tracé-retour à la semaine (1, 2, 3, 4 ou +).


* Autonomie complète : aucune intendance. Une partie du matériel sera commun. Il vous est demandé d'être équipé de votre matériel de camping (tente, couchage, gamelle etc). Une liste d’aide à votre préparation vous sera remise.

* Tracé au GPS + carte et sur les GR de Compostelle. Aucune étape programmée : sur le long cours, sauf exception, il est inconcevable de prévoir ses étapes.

* Aucune connaissance de l'âne n'est nécessaire. Mes ânes sont professionnels en (quasi) toutes circonstances et porteront vos bagages, passeront les obstacles, rivières, escaliers …

* À vous la vraie aventure tout en étant encadré(e) et sans avoir à porter trop de kilos sur le dos. Attention, le fait de prendre des ânes avec nous nous facilite le portage et augmente le confort mais nous oblige aussi à quelques conditions de bivouac : « l’âne reste prioritaire sur le choix du logement ». L’herbe verte et en suffisance est l’élément principal.

Pour l’aller, le mois d’octobre sera, en principe, agréable : ni trop chaud, ni trop froid. La pluie est une gestion assez facile si on l’anticipe. En octobre, les nuits sont parfois frisquettes mais les journées sont encore très ensoleillées et on marche souvent en t-shirt.


Pour le retour, novembre sera plus froid et humide. Mais là aussi, cela se gère aisément. Le gel est plus facile à gérer que l’humidité. Vous ne devez donc pas craindre le froid.

C’est un défi pour toute personne n’ayant jamais randonné en hiver. Je peux vous apprendre à bien gérer et accepter cela.

La météo ne doit pas vous faire peur. Pour le retour, nous serons certainement moins nombreux qu’à l’aller et donc une probabilité de portage de matériel confortable est plus grande (vêtements et couchage chauds, alimentation, etc).

Si octobre et novembre ont été choisis pour ce voyage, c’est pour garder la saison estivale pour le client plus timide dans l’aventure et être libre de temps pour ce voyage.

Nous pourrons aller aussi loin que vous le souhaitez en direction du Sud.


Si vous souhaitez aller jusqu’à Compostelle en plusieurs saisons, la Credencial peut vous être utile. À vous de la demander à l’association des Amis de Saint Jacques.  Si vous ne pensez pas continuer le Chemin plus tard, je ne pense pas que ce document soit utile sur la partie que nous ferons cette année. Cela reste votre choix, votre éventuel souvenir (haaa ! Les fameux sellos (tampons ) !


Si un voyage complet vers Compostelle vous tente (Belgique à Santiago en Espagne = +/- 2200 km), il faut prévoir cela un an à l’avance. Car là… nous devons partir en saison estivale (entre avril et octobre). Dans ce cas, il faudra en parler rapidement. Le nombre de participants serait limité à maximum 3 personnes. Le prix serait  + conséquent tenant compte de +/- 3-4 mois de voyage (avec quelques jours de repos de temps à autres).

Cette année 2020 peut être un entrainement, une idée de savoir si voyager aussi loin avec un âne vous plaît.



Tarif pour octobre 2020

450€/semaine + votre nourriture.


Une cagnotte sera organisée au fil des nécessités alimentaires.

Je me charge de l’alimentation des ânes et des chiens, de la ferrure des ânes, des mises en ordre sanitaires, du matériel commun etc.

Vous gérez uniquement vos propres besoins : si vous souhaitez vous offrir une nuit en gîte ou en confort, si vous souhaitez vous restaurer plus confortablement (resto, crêperie, arrêt dans une brasserie, café ou bar...), cela vous appartient.

Aucune assurance n’est nécessaire car chacun sera responsable de son âne (ce qui entre dans le cadre de votre assurance familiale). Il est cependant  utile de prévenir votre assureur de vos dates de voyage. Si vous souhaitez une assurance spéciale (rapatriement ou autre, ce que je ne nous souhaite pas), c’est à vous de faire le nécessaire. Le Pré aux Ânes possède une RC professionnelle.

Personnellement, je préviens mon assureur privé (assurance familiale) à chacun de mes voyages. Cela n’augmente pas ma prime. J’ai eu à le joindre une seule fois en 20 ans de voyages (accident de la route dont je n’étais pas responsable mais je me trouvais sur les lieux avec ma jument et prise à parti par des gens : il m’a été proposé un traducteur et les rappels téléphoniques, contacts gendarmeries etc, depuis la Belgique, pour pas un franc)

Pour une bonne organisation sur ce voyage d’octobre 2020, il est préférable de ne pas traîner à réserver votre place. Actuellement, le groupe est composé de 3 femmes. Le nombre et le choix des ânes n’a pas encore été décidé.


Demandes d’informations sur : info@lepreauxanes.be ou au 080/34.14.93 (pas de répondeur)

Intitulé du mail : "Compostelle octobre 2020"


Merci et déjà.... Bon voyage !